Coup de coeur
Coup de coeur
Coup de coeur
Coup de coeur
Contact

Lady Harberton

hello@ladyharberton.fr

Site

Réseaux sociaux

Lady Harberton

Un sac génial pour le vélo

Que nous soyons toutes jolies et élégantes lors de nos déplacements urbains : telle est la volontée affichée de Lucile Hamoignon. Cycliste chevronnée et créatrice dans l'âme, la jeune femme lance sa marque en 2015 : Lady Harberton du nom de l'illustre militante pour le droit des femmes à se déplacer à vélo. Sur son site Internet www.ladyharberton.fr, elle vous propose des produits de maroquinerie inédits dédiés à la femme urbaine et active.

En effet, si la femme opte pour un mode de vie à vélo, elle entend valoriser le pragmatisme des déplacements sans pour autant renoncer à son élégance. Avec les produits Lady Harberton, la femme n'est plus contrainte à se détacher de son style vestimentaire : elle allie parfaitement mode et cyclisme citadin.

La belle allure du Messenger

Fabriqués en France, ces sacs haut de gamme chic et fonctionnels ont été conçus après une longue observation des faits et gestes de la cycliste en action ! Le produit phare de la créatrice, « Le Messenger », sac à main en cuir de vachette déperlant dont la matière première est consciencieusement sélectionnée en Europe de l'Ouest (France, Italie, Espagne), se décline en plusieurs coloris et s'adapte en toutes circonstances : son format est évolutif, il se porte sur l'épaule, en bandoulière ou sur le dos si bien qu'il accompagnera vos styles business, soirée, rando...

Chic : une jolie pochette

Heureuse nouvelle : la créatrice poursuit son objectif de nous doter d'accessoires ravissants en présentant désormais une jolie pochette. Ce petit sac à main, inventé à l'instar des caractéristiques pratiques et esthétiques du Messenger, complète nos tenues les plus distinguées de part le chic qu'il arbore. C'est la pochette que nous emportons idéalement pour un dîner, un cocktail, une soirée...

Nous craquons pour ces modèles qui nous facilitent (enfin !) élégamment la vie et qui peuvent être portés même si nous ne pratiquons pas le vélo !